C’est bientôt l’été. La chaleur et la sécheresse estivales mettent le corps à rude épreuve. Il est essentiel de bien l’hydrater. Mais alors, quelle quantité d’eau un adulte moyen vivant dans un climat tempéré doit-il ingérer par jour ? Les Académies Nationales des sciences, de l’ingénierie et de la médecine ont déterminé les apports hydriques quotidiens de l’organisme :

  • Environ 15,5 tasses (3,7 litres) de liquides pour les hommes
  • Environ 11,5 tasses (2,7 litres) de liquides pour les femmes

Par « liquides », il faut comprendre l’eau et les boissons, mais également les fluides contenus dans les aliments (tels que les fruits ou les légumes). Sachez que près de 20% du liquide consommé chaque jour provient de la nourriture.  Ces chiffres vous semblent faramineux ? Vous pensez qu’il est impossible de boire autant ? Eh bien, souffrant de dysautonomie, le volume d’eau dont j’ai besoin est bien plus important que cela. Il m’est impératif d’ingurgiter près de 4 litres d’eau par jour. Pour parvenir à m’hydrater suffisamment, j’ai dû établir une véritable stratégie au quotidien.

Voici quelques astuces et conseils pratiques.

1 En premier lieu, mon médecin m’a suggéré de boire un quart de litre d’eau avant même de m’asseoir dans mon lit le matin. C’est très efficace ! En ce qui me concerne, j’utilise un gobelet ergonomique et anti-renversement (oui, comme les bébés 😊). Vous n’avez pas besoin d’en arriver là. Un verre d’eau posé sur votre table de chevet avant de vous coucher devrait suffire. Ce réflexe au réveil est bénéfique tant pour la ligne que pour la santé. Sans conteste, une bonne habitude à prendre.

2 Achetez une bouteille d’eau de qualité que vous pouvez avoir en permanence avec vous. Par exemple, celles d’un litre en verre sont utiles et permettent de mesurer la quantité d’eau absorbée. La mienne est réutilisable et je m’assure qu’elle soit toujours pleine. Je conserve aussi des boissons dans ma voiture et une bouteille près de mon lit. C’est un moyen simple d’avoir de quoi se désaltérer en toutes circonstances.

bkr-bottle
Ma bouteille de chez BKR

Cela peut sembler stupide, mais à cause du « brouillard cérébral » induit par la maladie il peut m’arriver d’oublier de boire la quantité d’eau nécessaire. C’est ce que les Anglais appellent le « brain fog » et la sensation c’est un peu comme avoir le cerveau rempli de purée et ça se traduit notamment par un trouble de la concentration et de la mémoire. Pour y remédier, j’utilise une application téléchargée sur mon portable. Elle fait office de rappel, me contraint à suivre le volume d’eau consommé chaque jour et celui qu’il me manque pour atteindre mes objectifs. Plusieurs applis existent mais voici celle que je préfère : Plant Nanny. Elle est super mimi. Il s’agit d’un jeu dont le but est de boire un maximum pour arroser une plante et la faire pousser.

Application Plant Nanny disponible sur App Store

J’ai également acheté un accessoire appelé Ulla pouvant être placé sur la plupart des verres et des bouteilles. C’est une sorte de ceinture qui clignote pour vous rappeler de vous hydrater. Une quinzaine de coloris sont disponibles sympa si vous êtes plusieurs à la maison pour ne pas confondre vos bouteilles.

4 Au restaurant, j’ai pris l’habitude de commander une grande bouteille d’eau (avant toute autre chose) et je m’efforce de la terminer avant la fin du repas.

5 Découvrez les Detox Water, des boissons vitaminées faites maison ! Il suffit de faire infuser des fruits, des herbes ou des légumes dans de l’eau fraîche pour libérer leurs antioxydants. Les combinaisons sont infinies ! Mon favori : pastèque, citron vert et menthe !

6 Une astuce consiste à toujours avoir à disposition des en-cas salés et de l’eau. Manger salé régulièrement, c’est la garantie d’avoir soif. C’est utile pour moi, d’autant que je dois consommer énormément de sel pour faire remonter ma tension trop basse (hypotension). Par ailleurs, lorsque je passe une mauvaise journée (pendant mon cycle par exemple), je prends des comprimés d’électrolytes SaltStick Vitassium (ce sont des sels minéraux : sodium, potassium, calcium et magnésium qui permettent de retenir l’eau dans l’organisme). Ils existent en poudre et il m’arrive de les diluer dans de l’eau et du jus de canneberge (un soupçon). Je place ensuite la mixture au frais avec de la glace ou des quartiers de citron congelés. J’en rajoute au fur et à mesure.

Vous pouvez aussi tester la Gatorade, une boisson énergétique riche en électrolytes. Mais attention : ils peuvent être contre indiqués notamment si la tension est trop élevée. Il est donc impératif de solliciter au préalable l’avis de votre médecin.

7 Je bois de l’eau de noix de coco. Elle est réputée efficace pour de nombreuses personnes atteintes de dysautonomie. C’est dû en partie aux nombreux nutriments indispensables à l’organisme qu’elle contient tels que le magnésium et le potassium. Cette eau permet entre autres de réguler la pression artérielle. C’est aussi l’une des propriétés du jus de concombre qui est très hydratant et contient des électrolytes. Perso j’aime bien celle de chez Innocent en vente chez Monoprix.

 

Whatever You Do, Take Water With You. You’re Not Thinking if You’re Not Drinking.

 

« Quoi que vous fassiez, prenez toujours de l’eau avec vous. Vous ne pouvez pas réfléchir si vous ne buvez pas. »

Donc, restez hydraté pour rester en forme.

Votre apport en eau est probablement suffisant si :

  • Vous avez rarement soif
  • Votre urine est incolore ou très claire

Un médecin ou une diététiste peut vous aider à déterminer la quantité d’eau que vous devez consommer chaque jour (c’est propre à chacun).

 

Référence pour aller plus loin :

 

http://www8.nationalacademies.org/onpinews/newsitem.aspx?RecordID=10925

 

 

Warning: Paste the Facebook ID to the Facebook App ID field in Settings -> Connect -> Facebook